BLUE BAY, le premier Parc Marin de l’île Maurice

BLUE_BAY_AERIEN2Blue Bay est certainement un des écosystèmes coralliens des plus fascinants. A découvrir lors de votre prochain séjour dans l’Océan Indien.

Sur le bateau qui nous emmène dans le Parc Marin de Bleu Bay, Steeves nous explique que nous allons plonger sur un site unique de l’île Maurice. Une aire marine protégée, célèbre pour son paysage sous-marin exceptionnel avec ses vastes étendus de coraux qui affleurent à la surface de l’eau. Ici, pas besoin de matériel sophistiqué pour découvrir les merveilles sous-marines de NAGE8SNORKELBlue Bay. Un simple masque, une paire de palmes et un tuba suffisent. Avec Christine, nous glissons dans une eau cristalline dans la température nous fait oublier l’hiver Européen. Nous sommes aussitôt entourés par un banc de poissons, des sergents major et des demoiselles.  La ballade, au milieu de ces immenses champs coralliens est des plus agréables et facile pour tous. En ces lieux, les conditions sont optimales. Eaux chaudes et transparentes, absence totale de courant. Et les profondeurs entre les édifices bâtis lentement au fil du temps par les madrépores qui remontent sous la surface ne dépassent pas 7 à 10 mètres de profondeur. L’endroit idéal en quelque sorte pour une découverte en famille du snorkeling, de l’apnée et pour une première plongée en bouteille. Coraux en plaque, coraux cerveaux, coraux en forme de corne de cerfs, la liste est longue. On en dénombre trente POISSONS_SURFACEhuit espèces. Un jardin corallien exceptionnel qui avec ses mangroves, ses étendues couvertes d’herbes marines et d’algues est une nurserie dans laquelle de nombreux poissons juvéniles trouvent refuge et grandissent en toute tranquillité.  Une zone humide côtière que les autorités de l’île Maurice ont décidé de protéger.  Le site est proche de la très populaire plage de Blue Bay, fréquentée par les Mauriciens et de nombreux touristes. C’est pour cette raison que les activités humaines y sont contrôlées depuis 1997. Afin qu’elles ne menacent pas l’écosystème corallien.
Le Parc marin de Blue Bay est situé sur la côte sud-est de l’île.  Il couvre une superficie de 353 hectares de mer, entre Pointe Corps de Garde et Pointe Vacoas et il inclue le lagon. On y rencontre soixante douze espèces de poissons comme les poissons chirurgiens, les poissons cochers, les poissons papillons, les demoiselles, les perroquets. Et aussi des girelles paon, des EPV0147poissons trompettes, des poissons flûte, des sergents major, des barracudas, des mulets,… et même des tortues marines à l’occasion.  Les coraux se sont développés de manière spectaculaire. Un corail cerveau, lobophyllia sp., vieux de plus de 1.000 ans mesure cinq mètres de diamètre. Depuis le 31 janvier 2008, le Parc National est baptisé site Ramsar, le deuxième de l’île après le Sanctuaire d’oiseaux migrateurs de l’estuaire du Ruisseau Rouge près de Port-Louis, la capitale. La Convention sur les zones humides, signée à Ramsar, en Iran, en 1971, est un traité  intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Elle a, actuellement, 158 Parties contractantes qui ont inscrit 1755 zones humides, pour une superficie totale de 161 millions d’hectares, sur la Liste de Ramsar des zones humides d’importance internationale.
CORAIL-BLEUPour trouver un équilibre entre écologie et activités économiques et récréatives, le parc a été délimité par des bouées. Avec des zones réservées à la conservation, le trafic des bateaux, la baignade et le ski nautique. Et pour éviter que les ancres des bateaux ne détruisent les magnifiques coraux, des bouées d’amarrage ont été installées. L’objectif étant de protéger la faune et la flore marines, de conserver la biodiversité, de promouvoir la recherche scientifique sur la biodiversité marine et l’éducation, et  sensibiliser le public. Ainsi, les visiteurs peuvent venir admirer la beauté du site en promenade en bateau en fond de verre, en randonnée aquatique ou en plongée sous-marine et pratiquer  les activités aquatiques de leur choix comme la voile, le kite-surf, le kayak, le ski nautique,… Des patrouilles quotidiennes assurent le respect de la réglementation mise en place.

Guide Pratique:

Comment y aller: Corsairfly assure des vols vers Port-Louis au départ de Paris, Lyon, Nantes et Marseille – Tél: 0820 042 042 – www.corsairfly.com

Renseignements:  Office de Tourisme de l’Ile Maurice – Tel : 01 44 69 34 50
www.tourisme-ilemaurice.mu

Découvrez notre grand reportage sur le Parc Marin de Blue Bay dans notre magazine EAU Mag N°4

Commentaires

2 Responses to “BLUE BAY, le premier Parc Marin de l’île Maurice”

Trackbacks

Check out what others are saying about this post...
  1. Le merveilleux Parc marin de Blue Bay dit :

    [...] partagé sur l’article de Blue Bay mais qui méritent largement sa place dans cet article aussi http://www.eau-magazine.fr/2011/09/09/blue-bay-le-premier-parc-marin-de-lile-maurice/ j’adore la photo [...]
    http://www.mon-ile-maurice.com/le-parc-marin-de-blue-bay/



Ecrire un commentaire

Dites-nous ce que vous pensez!